Licenciement disciplinaire ou licenciement préventif - Quelle est la différence ?
RH

Licenciement disciplinaire ou licenciement préventif – Quelle est la différence ?

Par Eric GARLETTI , le 13 novembre 2022 - 4 minutes de lecture

On parle de licenciement disciplinaire lorsqu’un employé est licencié en raison de sa conduite ou de son comportement. Il peut s’agir d’une chose aussi simple que de ne pas se présenter au travail, d’être en retard à plusieurs reprises et même de boire au travail. L’employeur peut également licencier l’employé s’il a violé son contrat sous une forme ou une autre, par exemple en divulguant des informations confidentielles à un tiers sans son consentement. Un employeur ne peut pas licencier un employé simplement parce qu’il ne l’aime pas ou qu’il n’est plus en mesure d’accomplir son travail de manière adéquate. Si l’employeur agit ainsi, le licenciement est considéré comme injuste et on parle alors de « licenciement disciplinaire ». Il est important que les employeurs fassent la différence entre un licenciement disciplinaire et un licenciement préventif avant de prendre toute mesure à l’encontre de l’employé. Cet article explique comment les employeurs doivent faire cette distinction et quelles mesures doivent être prises dans chaque cas.

Licenciement disciplinaire

Licenciement disciplinaire

On parle de licenciement disciplinaire lorsqu’un employé est licencié en raison de sa conduite ou de son comportement. Il peut s’agir de quelque chose d’aussi simple que de ne pas se présenter au travail, d’être en retard à plusieurs reprises et même de boire sur le lieu de travail. L’employeur peut également licencier l’employé s’il a violé le contrat sous une forme ou une autre, par exemple en divulguant des informations confidentielles à un tiers sans son consentement. Même si un employeur peut avoir le droit de licencier un employé en raison de ses mauvaises performances ou de sa mauvaise conduite, il doit suivre la bonne procédure. Un employeur ne peut pas licencier un employé simplement parce qu’il ne l’aime pas ou parce qu’il n’est plus en mesure d’accomplir son travail de manière adéquate. Si l’employeur agit ainsi, le licenciement est considéré comme injuste et est appelé « licenciement disciplinaire ».

L'objectif d'un bilan de compétences et comment le réaliser
Ceci pourrez vous intéresser :
Alors que la demande de compétences en analyse de données continue d’augmenter,…

Licenciement préventif

Licenciement préventif

En général, un employeur peut licencier un employé pour n’importe quelle raison, tant qu’il ne s’agit pas d’une mesure discriminatoire ou de représailles pour avoir exercé un droit légal. Si l’employeur licencie l’employé pour un motif valable, celui-ci a commis un acte suffisamment grave pour justifier le licenciement. Un exemple typique serait le vol ou l’utilisation abusive des biens de l’entreprise. Dans cette situation, le licenciement est considéré comme un « licenciement préventif ». L’employeur doit se rappeler qu’il doit donner un avertissement à l’employé avant de le licencier. Dans certains cas, l’employeur peut être tenu de donner à l’employé un préavis écrit de son intention de mettre fin à son emploi. Cela doit être fait en temps utile, et l’employé doit avoir la possibilité d’améliorer ses performances ou de corriger son mauvais comportement.

Qui peut faire du portage salarial ?
A voir aussi :
Où trouver le numéro de compte Urssaf 18 chiffres ? Où puis-je…

Quelle est la différence ?

Quelle est la différence ?

Un employeur peut licencier un employé pour n’importe quelle raison, à condition qu’il ne s’agisse pas d’une mesure discriminatoire ou de représailles pour avoir exercé un droit légal. Si l’employeur licencie un employé pour un motif valable, celui-ci a commis un acte suffisamment grave pour justifier le licenciement. Un exemple typique serait le vol ou l’utilisation abusive des biens de l’entreprise. Dans cette situation, le licenciement est considéré comme un « licenciement préventif ». L’employeur doit se rappeler qu’il doit donner un avertissement à l’employé avant de le licencier. Dans certains cas, l’employeur peut être tenu de donner à l’employé un préavis écrit de son intention de mettre fin à son emploi. Cela doit être fait en temps utile, et l’employé doit avoir la possibilité d’améliorer ses performances ou de corriger son mauvais comportement.

Portage salarial
Ceci pourrez vous intéresser :
Est-ce qu’un CDI coûte plus cher qu’un CDD ? L’emploi d’un salarié…

Conclusion

Il existe de nombreuses situations dans lesquelles un employeur peut avoir besoin de mettre fin à une relation de travail. Les raisons les plus courantes sont une mauvaise performance, une mauvaise conduite ou l’incapacité de l’employé à répondre aux exigences du poste en raison d’un handicap physique ou mental. Dans ces cas, l’employeur peut être amené à prendre une décision de licenciement. Il est important pour les employeurs de connaître la différence entre un licenciement disciplinaire et un licenciement préventif avant de prendre toute mesure à l’encontre de l’employé.

Eric GARLETTI

D'un naturel passionné par les nouvelles technologies, les crypto et la nature (oui ce n'est pas antinomique) je rédige pour quelques sites pour le plaisir. Dans la réalité pour ce blog, c'est une IA qui rédige le contenu et cela me sert de test pour mieux comprendre le fonctionnement de Google.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.